irapep.net

Gratuit et ouvert à tous, petits et grands :



Programme détaillé et inscription :



Programme des trois jours :



Parmi les nouvelles pratiques philosophiques, le goûter-philo est peut-être la plus marquante, prouvant, une fois de plus, que la philosophie pour tous et par tous, c’est possible.

Les nouvelles pratiques philosophiques permettent d’éveiller les enfants à la coopération et à la responsabilité. En Grèce, elle permettent d’améliorer des expériences démocratiques en classe (ici dans une école primaire rurale de Crète, reprenant certaines idées de la pédagogie Freinet).

La philosophie peut se découvrir à tous les âges, avec divers procédés didactiques et ludiques. Notamment, parmi les goûters-philo :
- méthode de Matthew Lipman (objectif de forme) ;
- méthode de Anne Lalanne (objectif de contenu) ;
- recherches de Michel Tozzi (analyses et conseils méthodologiques) ;
- etc.

Mais il existe aussi d’autres formes d’ateliers philo
à la portée des tous-petits :
- contes philosophiques ;
- éveil à la pensée ;
- jeux formateurs.

Sans oublier les ateliers d’écritures, parfois drôles ou même graves, qui peuvent utiliser une approche philosophique pour aborder des sujets choisis parmi les désirs et préoccupations des participants.

« La philosophie dans sa pratique vive n’a que faire des murs épistémologiques et des lieux réservés. Comme disait Georges Canguilhem, elle se nourrit de son autre, et n’est pas un temple, mais un chantier. Son mérite est de rôder aux frontières. Traiter philosophiquement de la liberté en prison, de la folie en hôpital psychiatrique ou de la mort en maison de retraite transforme à la fois ces lieux et le philosophe, parce qu’il contextualise sa pratique, ce qui la renouvèle profondément et peut même interpeler sa théorie.

Apprendre à philosopher, c’est apprendre à penser par soi-même. Pour tous, à l’école primaire et au collège, pas seulement au lycée et à l’université. Partout, dans la cité, pas seulement dans le système scolaire. Le plus tôt possible, dès que le langage peut s’appuyer sur une expérience humaine pour élaborer, quelque modeste qu’elle soit, une vision du monde à examiner, confronter et approfondir.

L’apprentissage du philosopher avec les enfants, en articulant démocratie et philosophie, est un projet de philosophie politique, en même temps que pédagogique et didactique. »

Michel Tozzi, né en 1945, chercheur en philosophie et sciences de l’éducation, en particulier sur les nouvelles pratiques philosophiques à l’école et partout ailleurs. http://www.philotozzi.com

Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | ACS powered